Label Discographique LE CHANT DU MONDE cliquez ici
  français
  english
BULLETIN QUI SOMMES NOUS
 
 
 
  CONCERTS

 
  ACTUALITES
Régis Campo

 
  LE GRAND ECLAIR
Retrouvez tous les numéros du Grand Eclair
   
  Téléchargez le dernier Grand Eclair au format pdf  
  PARTENAIRES
Allemagne
Argentine
Autriche
Chine
États-Unis
Finlande
Grande Bretagne
Italie
Japon
Portugal
Royaume-Uni
Russie
 
   
 
  ACTUALITES
  ACTUALITE
En Actualité, découvrez :

 
   
   

 
Régis Campo
plusieurs versions définitives à découvrir

Les villes-lumières, pour trompette, cor et trombone
Version définitive 2016
Réf. FG4269
Format A4, 12 pages sous couverture + 3 encarts de 4 pages chacun
Prix public TTC : 16,55 € 

 

Irrlichter, pour piano
Version définitive 2012
Réf. PN4058
Format A4, 12 pages sous couverture
Prix public TTC : 15,00 € 

 

« …Igual por dentro ao silêncio… », pour guitare
Version définitive 2016
Réf. FG4094
Format A4, 8 pages sous couverture
Prix public TTC : 11,89 € 

 

Dolcissimo, pour clarinette
Version définitive 2016
Réf. CP4073
Format A4, 8 pages sous couverture
Prix public TTC : 13,44 € 

 

O notte, a me più chiara e più beata, pour mezzo-soprano et violoncelle
Réf. VO4141
Format A4, 8 pages sous couverture
Prix public TTC : 13,44 €


 
 
 
   
  Martin Möller  

 
Un événement dans le monde de la guitare

L’œuvre pour guitare de Vissarion Chebaline vient de paraître pour la première fois en partition. L’album comprend :
Sonatine (1963)
Prélude n°1 (1954)
Prélude n°2 (1954)
Réflexion (1951)
Berceuse (1951)
Petite valse (1951)
Pièce de danse (1951)

 

20 pages sous couverture

Réf. FG4997

prix public TTC : 15 euros

 

 


 
 
 
   
   

 
Un très rare et intéressant documentaire soviétique sur l'Ecole Gnesine (1945)

 Un très rare et intéressant documentaire soviétique sur l'Ecole Gnesine (1945). Vous pourrez y voir - entre autres - Vissarion Chébaline, à la fois directeur de l'école, du Conservatoire de Moscou et compositeur que Les Editions Le Chant du Monde ont l'honneur de représenter et de défendre l'oeuvre.

Cliquez ici pour voir le film

 

 


 
 
 
   
  Auditorium de la Maison de la Radio - Architecte : AS Architecture Studio. Photo : Gaston F. Bergeret  

 
Festival Présences 2017
Ramon Lazkano et Luis Rizo-Salom

 Ramon Lazkano - Luis Rizo-Salom

Festival Présences 2017 
10 - 19 février / february 2017
Ramon Lazkano

a) Main surplombe
b) Ceux à qui
Neue Vocalsolisten, L’Instant donné, Manuel Nawri (direction / conducting)
Dimanche / Sunday 12 février / february 2017, 18h00 / 6pm,
Studio 104, Maison de Radio France, Paris

Mugarri (CF)
Orchestre Philharmonique de Radio France, Ernest Martinez-Izquierdo (direction / conducting)
Samedi / Saturday 18 février / february 2017, 20h00 / 8pm,
Auditorium, Maison de Radio France, Paris

 

Luis Fernando Rizo-Salom (1971-2013)
Quatre pantomimes pour six
Ensemble Court-Circuit, Jean Deroyer (direction / conducting)
Dimanche / Sunday 19 février / february 2017, 18h00 / 6pm,
Auditorium, Maison de Radio France, Paris


 
 
 
   
   

 
Lazkano, triple portrait, Festival d'Automne 2016
Ce qu'en dit la presse

 Commande du Festival d’Automne, Ravel (Scènes) donné en création mondiale dévoile des fragments de l’œuvre en cours. Tito Ceccherini est à la tête de l’Instant donné (deux partenaires dont on connaît l’excellence) pour servir une musique ciselée, exigeante autant que singulière, dont la dramaturgie sonore d’emblée nous étreint. 
Michèle Tosi, ResMusica (23 septembre 2016)
 
 
Egan-3, Egan-3 et Izarren Hausta
[] plongent elles aussi dans un univers sonore bruissant et infinitésimal […]. La précision des bruitages auxquels se livrent les instrumentistes, véritables prouesses techniques, est renversante […]. La direction de Matthias Pintscher, toute en délicatesse, fait éclore un lyrisme captivant de l’infiniment petit. Avec une précision chirurgicale, les musiciens s’emparent de ces pages ludiques, véritable laboratoire acoustique.
Suzanne Gervais,  La lettre du Musicien (16 novembre 2016)
 
 
Errobi-2, pour ensemble
[…] C’est un trio pour flûte basse, clarinette basse et piano, des instruments que le compositeur semble affectionner particulièrement. Ils engendrent une matière mouvante, agitée de remous obscurs qu’infiltre l’énergie, celle des traits fusée du piano et du souffle de la flûte. L’interprétation habitée des trois solistes (Emmanuelle Ophèle, Alain Billard et Sébastien Vichard) magnifie la plasticité d’une écriture étonnamment ciselée.
Michèle Tosi in ResMusica (23 novembre 2016)
 
[…] témoigne de cette qualité de construction à base de murmures instrumentaux. En une succession d’amorces soufflées par les vents, bégayées par le piano, cet envoûtant trio révèle comment faire une phrase à partir de bribes.
Izarren Hautsa se complaît dans l’immatériel. Intensité réduite mais richesse maximale.
Pierre Gervasoni, Le Monde (16 octobre 2016)

Izarren Hautsa , pour ensemble
[…] Les six instruments convoqués font naître une constellation fragile au bord du silence, traversée de quelques surgissements aussitôt effacés : une manière de capter l’éphémère qui sollicite cette fois la direction aussi précise que lumineuse de Matthias Pintscher.
 
Egan-3, pour ensemble
[…] le flux est essentiellement discontinu, articulant de manière virtuose des morphologies sonores délicates et « friables » : frottements, crissements, poussière de sons, couleurs furtives sont autant d’éblouissements sonores issus d’un imaginaire foisonnant.
 
Egan- 4, pour ensemble
[…] Dans ce « labyrinthe d’objets » plus virtuose encore, où la matière sonore atomisée acquiert une étonnante organicité, la tension s’opère et porte l’écriture instrumentale jusqu’à une jubilation sonore finale, ponctuée par le déchaînement très inattendu des tambours de peau. La qualité de l’interprétation laisse sans voix!
Michèle Tosi, ResMusica (23 novembre 2016)
 
 
Lurralde, pour quatuor à cordes
[…] Dans une sensibilité microtonale, le quatuor tisse une toile arachnéenne où les sonorités sont le plus souvent filtrées – « érodées, friables et instables » selon les mots du compositeur – mais toujours hyperactives, hérissées de gestes violents (pizzicati et accords arrachés) sans pour autant laisser le son se déployer et résonner. « Une musique d’os », dirait Gérard Pesson, mettant l’écoute au défi. Certains gestes instrumentaux semblent d’ailleurs davantage convoquer l’œil que l’oreille, comme la main du violoncelliste couvrant les cordes de son instrument au terme de cette trajectoire labyrinthique. Les Diotima sont des « acteurs » sur mesure pour ce théâtre de sons fantasmatiques dont ils se sont merveilleusement approprié le territoire.
 Michèle Tosi, ResMusica (12 octobre 2016)


 
 
 
   
   

 
Evénement musical aux Etats-Unis
La deuxième symphonie de Barraine donnée à Seattle

La rarissime deuxième symphonie d'Elsa Barraine sera donnée le 1er avril 2017 par l'Orchestre philharmonique de Seattle, dirigé par Adam Stern.

Cette compositrice, élève de Paul Dukas et Jean Gallon, injustement oubliée de nos jours, fut directrice artisque de Chant du Monde, directrice de l'Orchestre national, puis professeur au conservatoire national supérieur de musique de Paris.
Grand prix de Rome, elle est l'auteur d'un catalogue original, des musiques de film à la musique sacrée, et ses pages symphoniques ont été dirigées par les plus grands noms.
Sa deuxième symphonie, qui se hisse au rang de ses chefs-d'œuvre, fut notamment dirigée et enregistrée par Manuel Rosenthal.
Souhaitons que cette quasi-première américaine marque le début d'un regain d'intérêt pour cette musicienne originale.


 
 
 
   
   

 
Un événement !
Le quatuor à cordes n°8 transcrrit pour orgue

Vient de paraître

Le quatuor à cordes n° 8 en ut mineur (op. 110) a été composé par Dmitri Chostakovitch en 1960. Il s'agit de l'une des œuvres les plus connues et jouées du compositeur, dont certains thèmes furent par ailleurs réutilisés par Chostakovitch dans d'autres compositions.

Chostakovitch se rendit près de Dresde, officiellement pour écrire la musique du film Cinq jours et cinq nuits, plus officieusement pour des traitements et du repos. Impressionné par le spectacle de la ville dévastée, il écrivit le quatuor en trois jours, du 12 au 14 juillet 1960. Dans ses mémoires, il écrit à propos de la partition :

«  j'y cite Lady Macbeth, la Première symphonie, la cinquième, et je reprends un thème juif du 2ème trio...»

Chostakovitch rajoute à propos de ce quatuor : « Le thème principal de ce quatuor, ce sont les notes D. Es. C. H., c'est-à-dire mes initiales, et j'ai cité certaines de mes œuvres. Une petite anthologie ! »

Ce quatuor a également été orchestré par Rudolf Barchaï, en 1967 et renommé avec l'accord de Chostakovitch Symphonie de chambre.

Aujourd’hui, Julien Bret, titulaire du grand-orgue de l’église Saint-Ambroise, à Paris, a magistralement transcrit pour orgue ce quatuor, qui devient ainsi une véritable symphonie pour grand-orgue.

Nul doute que cette page est appelée à un grand succès !

64 pages sous couverture pelliculée • Format A4
prix public TTC : 35,17 €

Pour commander en ligne :
chantdumonde.com/fr/editions/fiche_vente.php


 
 
 
   
   

 
Une nouvelle vidéo de Chant du Monde
"A propos de Ant-Inferno, par Stéphane Magnin"

Ant-Inferno

Les Editions Le Chant du Monde présentent leur dernière vidéo, consacrée au compositeur Stéphane Magnin et à son Ant-Inferno, pour seize musiciens. 

Elle a été réalisée par Ralph Reiss.

 

Pour la voir, veuillez cliquer ici. 

 

Créée le 15 décembre 2015 par l’Ensemble Orchestral Contemporain sous la direction de son chef, Daniel Kawka, l’œuvre de Stéphane Magnin n'est pas une description littérale de l'Enfer imaginé par Dante. Elle reprend cependant dans sa forme la même idée de circularité, de pérégrination, et intègre dans son discours les sons, bruissements et bruits associés au vestibule de l'enfer, l'Ant-Inferno.

 

Nomenclature
flûte, hautbois, 2 clarinettes (basse, contrebasse), basson, cor, trompette, trombone, 2 percussions, harpe, 2 violons, alto, violoncelle et contrebasse
Durée : 17 minutes


 
 
 
   
   

 
Les parutions de la rentrée

  

Jean-Dominique Pasquet

5 Aphorismes en forme de variations, opus 23, pour orgue

Format A4

8 pages sous couverture

prix public TTC : 13,44 €
pour commander en ligne :
chantdumonde.com/fr/editions/fiche_vente.php

 

 

Claude Debussy

La cathédrale engloutie

Clair de lune

Prélude à l’après-midi d’un faune

Transcriptions pour orgue de Jean-Baptiste Robin

Format A4

36 pages sous couverture

prix public TTC : 19,66 €
pour commander en ligne :
chantdumonde.com/fr/editions/fiche_vente.php

 

 

Jean-Jacques Werner

Melencolia, pour clarinette en si bémol et accordéon

Format A4

16 pages sous couverture + encart

prix public TTC : 15,00 €
pour commander en ligne :
chantdumonde.com/fr/editions/fiche_vente.php


 
 
 
   
  © Marlijn Doomernik  

 
Une œuvre, deux versions
et une nouvelle compositrice

Chant du Monde a le plaisir d'accueillir la compositrice néerlandaise Marlijn Helder.

Une œuvre, Choral-fantasie I & II, en deux versions, l'une pour violon seul, l'autre pour alto seul
8 pages sous couverture, tarif TTC / 11,89

Marlijn Helder, compositrice et pianiste, est très connue en Hollande, son pays natal,
pour ses interprétations musicales uniques, seule ou avec orchestre, tant de ses
propres œuvres que du répertoire du XXème siècle.
Une grande date pour elle fut la création en 2012 de son orchestration du Quatuor
avec piano, de Mahler, par l’Orchestre philharmonique de Rotterdam et le chef James
Gaffigan, redonnée plus tard par l’Orchestre philharmonique de Séoul. Cette
création sera l’occasion pour elle de recevoir la commande d’un double concerto
pour violon et basson.
Elle a joué avec les principaux orchestres hollandais et allemands, aussi bien
Chostakovitch que Kurtag, et se produit en Russie, aux Etats-Unis, au Mexique et
dans nombre de pays européens. Elle s’adonne également souvent au récital ou à la
musique de chambre. Ses œuvres sont programmées sur les cinq continents.
Les Editions Le Chant du Monde sont donc heureuses de nouer une collaboration
avec Marlijn Helder.

pour commander en ligne :
version pour violon
chantdumonde.com/fr/editions/fiche_vente.php

version pour alto
chantdumonde.com/fr/editions/fiche_vente.php



 


 
 
 
   
   

 
Pierre et le loup n'est pas dans le domaine public !
C'est une œuvre de Serge Prokofiev

Les Editions Le Chant du Monde ont constaté, récemment et à de trop nombreuses reprises, que des éditeurs de livres pour enfants ont publié le conte "Pierre et le loup", écrit et composé par Serge Prokofiev, sans notre accord, souvent dans une adaptation non autorisée, et parfois sans même mentionner le nom du compositeur et auteur.
Nous rappelons vigoureusement que ce conte est une œuvre protégée et non une histoire traditionnelle russe. Publier sans autorisation et dans une adaptation non agréée par les ayants droit est donc constitutif d'une contrefaçon relevant de l'article L.335-2 du Code de la Propriété Intellectuelle.


 
 
 
   
   

 
cinechantdumonde : la musique pour l'écran

Les Editions Le Chant du Monde viennent d'inaugurer cinechantdumonde.fr, nouveau site spécialement destiné aux professionnels du cinéma et de la télévision. Réalisateurs, superviseurs musicaux, producteurs, illustrateurs sonores, ont désormais à leur disposition une très grande variété d’œuvres musicales de tous les styles et tous les genres, qui vont du contemporain à la chanson française, en passant par le jazz manouche et les grands compositeurs russes du XXe siècle.
 
Pour visiter notre nouveau site et faire votre choix, veuillez suivre ce lien.
 
A dates régulières, les abonnés recevront les actualités cinématographiques de notre maison, et découvriront les nouvelles œuvres mises à leur disposition.

Et même si vous n'êtes pas un professionnel du cinéma, rien ne vous empêche de visiter cinechantdumonde.fr pour écouter les oeuvres de notre catalogue ou visionner des films les utilisant comme bande-son.
 
Bonne visite, et cinématographiquement vôtre.

 
 


 
 
 
   
   

 
Pierre et le loup, précisions

 Nous avons été amenés à constater, depuis quelque temps, que circulaient un nombre certain de matériels d’orchestre de Pierre et le Loup, soit dans la version originale de l’œuvre, soit dans des arrangements non autorisés, sans que nous ayons été sollicités pour leur mise à disposition.  Il nous faut donc rappeler que, pour la France, la Belgique, le Luxembourg, Andore, Monaco, les pays africains d’expression française,  les Editions Le Chant du Monde possèdent les droits sur cette œuvre et sont seules habilitées à assurer la location dudit matériel.  Le fait que certains de ces matériels aient été achetés ou commandés par des conservatoires ou des orchestres, notamment en provenance de pays étrangers à l’Union Européenne, ne rend pas leur utilisation licite pour autant. Nous serons donc amenés à considérer comme non autorisée, avec les conséquences qui en découlent, toute utilisation n’ayant pas fait l’objet d’un contrat de location avec notre maison d’édition. Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire et vous assurons que nous mettrons tout en œuvre pour vous fournir les tarifs les meilleurs.

 

        


 
 
 
   
   

 
Des musiques pour vos films, documentaires ou publicités

Les Editions Le Chant du Monde se tiennent à votre disposition pour vous aider à choisir la musique qui illustrera votre film, votre documentaire ou votre publicité. Notre expérience de longue date en ce domaine, notre catalogue, les pages célèbres qu’il renferme, ou à l’inverse celles méconnues mais se prêtant particulièrement à l’illustration musicale, et enfin les compositeurs d’aujourd’hui ayant l’habitude de travailler avec l'audiovisuel, font de Chant du Monde votre interlocuteur privilégié.


 
 
 
   
   

 


 
 
 
   
   

 
Noëls du Monde pour piano (volume 2, pour piano ou clavier)

D’un niveau très abordable, ces ravissantes petites pièces illustrent les noëls français, anglais et allemands les plus populaires.

Elles pourront être jouées et chantées à la maison autour du piano familial, ou être utilisées à l'église..

Encart avec paroles dans la langue originale.

Vidéo : cliquez ici

Table des matières / Table of Contents

Ian Curror
Hark! The Herald Angels Sing (Ecoutez la voix des anges) • It Came Upon the Midnight Clear • O Little Town of Bethlehem (Petite ville, Bethléem)• We Three Kings of Orient Are (Nous sommes trois rois d'Orient)• Past 3 O’Clock • Tomorrow Shall Be my Dancing Day • Rejoice and Be Merry ! • On Christmas Night All Christians Sing • God Rest Ye, Merry Gentlemen

Eric Lebrun
Behold That Star • Adeste Fideles (Peuple fidèle) • Away in a Manger (L’enfant de la promesse) (1) • Away in a Manger (2) • Tochter Zion freue dich (A Toi la Gloire, ô Ressuscité !) • Go, Tell It on the Mountain (Viens sur la montagne) • Infant Holy • In dulci jubilo • Von Himmel hoch • Es ist ein Ros entsprungen (Dans une étable obscure) • O du fröhliche • Stille Nacht (Douce nuit)            

Julien Bret
Away in a Manger • Herbei, o ihr Gläubigen (Ô peuple fidèle) • I Wonder as I Wander • Es ist ein Ros entsprungen • In dulci jubilo • Von Himmel hoch, da komm ich her

Andrès Laprida
Von Himmel hoch, da komm ich her  O du fröhliche • O Little Town of Bethlehem (Petite ville, Bethléhem) • Ich steh an deiner Krippe hier (Devant ta crèche tu me vois)• Away in a Manger • Gelobet seist du, Jesu Christ • Tochter Zion freue dich (À toi la gloire, O Ressuscité!)

36 pages sous couverture + encart avec paroles dans la langue originale
format A4

Réf. : PN4909

prix public TTC : 19,66 €

Pour commander, cliquez ici


 
 
 
   
   

 
Noëls du Monde pour piano (volume 2, pour piano ou clavier)

D’un niveau très abordable, ces ravissantes petites pièces illustrent les noëls français, anglais et allemands les plus populaires.

Elles pourront être jouées et chantées à la maison autour du piano familial, ou à l'église..

Encart avec paroles dans la langue originale.

Vidéo : cliquez ici

Table des matières / Table of Contents

Ian Curror
Hark! The Herald Angels Sing (Ecoutez la voix des anges) • It Came Upon the Midnight Clear • O Little Town of Bethlehem (Petite ville, Bethléem)• We Three Kings of Orient Are (Nous sommes trois rois d'Orient)• Past 3 O’Clock • Tomorrow Shall Be my Dancing Day • Rejoice and Be Merry ! • On Christmas Night All Christians Sing • God Rest Ye, Merry Gentlemen

Eric Lebrun
Behold That Star • Adeste Fideles (Peuple fidèle) • Away in a Manger (L’enfant de la promesse) (1) • Away in a Manger (2) • Tochter Zion freue dich (A Toi la Gloire, ô Ressuscité !) • Go, Tell It on the Mountain (Viens sur la montagne) • Infant Holy • In dulci jubilo • Von Himmel hoch • Es ist ein Ros entsprungen (Dans une étable obscure) • O du fröhliche • Stille Nacht (Douce nuit)            

Julien Bret
Away in a Manger • Herbei, o ihr Gläubigen (Ô peuple fidèle) • I Wonder as I Wander • Es ist ein Ros entsprungen • In dulci jubilo • Von Himmel hoch, da komm ich her

Andrès Laprida
Von Himmel hoch, da komm ich her  O du fröhliche • O Little Town of Bethlehem (Petite ville, Bethléhem) • Ich steh an deiner Krippe hier (Devant ta crèche tu me vois) • Away in a Manger • Gelobet seist du, Jesu Christ • Tochter Zion freue dich (À toi la gloire, O Ressuscité!)

36 pages sous couverture + encart avec paroles dans la langue originale
format A4

Réf. : PN4909

prix public TTC : 19,66 €

Pour commander, cliquez ici


 
 
 
   
   

 
Ramon Lazkano, Festival d'Automne
Ce qu'en dit la presse

 Commande du Festival d’Automne, Ravel (Scènes) donné en création mondiale dévoile des fragments de l’œuvre en cours. Tito Ceccherini est à la tête de l’Instant donné (deux partenaires dont on connaît l’excellence) pour servir une musique ciselée, exigeante autant que singulière, dont la dramaturgie sonore d’emblée nous étreint. 
Michèle Tosi, ResMusica (23 septembre 2016)
 
 
Egan-3, Egan-3 et Izarren Hausta
[] plongent elles aussi dans un univers sonore bruissant et infinitésimal […]. La précision des bruitages auxquels se livrent les instrumentistes, véritables prouesses techniques, est renversante […]. La direction de Matthias Pintscher, toute en délicatesse, fait éclore un lyrisme captivant de l’infiniment petit. Avec une précision chirurgicale, les musiciens s’emparent de ces pages ludiques, véritable laboratoire acoustique.
Suzanne Gervais,  La lettre du Musicien (16 novembre 2016)
 
 
Errobi-2, pour ensemble
[…] C’est un trio pour flûte basse, clarinette basse et piano, des instruments que le compositeur semble affectionner particulièrement. Ils engendrent une matière mouvante, agitée de remous obscurs qu’infiltre l’énergie, celle des traits fusée du piano et du souffle de la flûte. L’interprétation habitée des trois solistes (Emmanuelle Ophèle, Alain Billard et Sébastien Vichard) magnifie la plasticité d’une écriture étonnamment ciselée.
Michèle Tosi in ResMusica (23 novembre 2016)
 
[…] témoigne de cette qualité de construction à base de murmures instrumentaux. En une succession d’amorces soufflées par les vents, bégayées par le piano, cet envoûtant trio révèle comment faire une phrase à partir de bribes.
Izarren Hautsa se complaît dans l’immatériel. Intensité réduite mais richesse maximale.
Pierre Gervasoni, Le Monde (16 octobre 2016)

Izarren Hautsa , pour ensemble
[…] Les six instruments convoqués font naître une constellation fragile au bord du silence, traversée de quelques surgissements aussitôt effacés : une manière de capter l’éphémère qui sollicite cette fois la direction aussi précise que lumineuse de Matthias Pintscher.
 
Egan-3, pour ensemble
[…] le flux est essentiellement discontinu, articulant de manière virtuose des morphologies sonores délicates et « friables » : frottements, crissements, poussière de sons, couleurs furtives sont autant d’éblouissements sonores issus d’un imaginaire foisonnant.
 
Egan- 4, pour ensemble
[…] Dans ce « labyrinthe d’objets » plus virtuose encore, où la matière sonore atomisée acquiert une étonnante organicité, la tension s’opère et porte l’écriture instrumentale jusqu’à une jubilation sonore finale, ponctuée par le déchaînement très inattendu des tambours de peau. La qualité de l’interprétation laisse sans voix!
Michèle Tosi, ResMusica (23 novembre 2016)
 
 
Lurralde, pour quatuor à cordes
[…] Dans une sensibilité microtonale, le quatuor tisse une toile arachnéenne où les sonorités sont le plus souvent filtrées – « érodées, friables et instables » selon les mots du compositeur – mais toujours hyperactives, hérissées de gestes violents (pizzicati et accords arrachés) sans pour autant laisser le son se déployer et résonner. « Une musique d’os », dirait Gérard Pesson, mettant l’écoute au défi. Certains gestes instrumentaux semblent d’ailleurs davantage convoquer l’œil que l’oreille, comme la main du violoncelliste couvrant les cordes de son instrument au terme de cette trajectoire labyrinthique. Les Diotima sont des « acteurs » sur mesure pour ce théâtre de sons fantasmatiques dont ils se sont merveilleusement approprié le territoire.
 Michèle Tosi, ResMusica (12 octobre 2016)


 
 
     
  2006 © All Rights Reserved Le Chant du Monde - Mentions Légales