Label LE CHANT DU MONDE Editions Musicales LE CHANT DU MONDE cliquez ici
  français
  english
  AGENDA NEWSLETTER DISTRIBUTEURS QUI SOMMES NOUS CONTACT
   
 
  EVENEMENT  
   
 
GIANMARIA TESTA

ALBUM, CLIP, CONCERT !
 
 

Retrouvez Gianmaria TESTA en concert les 23 et 24 janvier 2012 à l'Alhambra (PARIS)

Horaire: 20h30

Adresse: 21 rue Toudic
75010 PARIS


 
  ECOUTER
écouter une séléction de titres
  ESPACE PRO
 
   
 
  ARTISTES
   artiste précédent retour à la mosaïque Artistes artiste suivant   
 
   
  Photo : Ludovic Leleu  
  Image en haute définition Se connecter  
  Sites web  
  Site officiel d'Etudes Tsiganes  
 
Mandino REINHARDT  

Si aujourd’hui le swing manouche a plus que jamais le vent en poupe, cela est du en partie au travail de pionnier de musiciens comme le guitariste strasbourgeois Mandino Reinhardt. Formé dans la tradition orale et familiale, cette figure incontournable du style depuis plus de 25 ans n’est pas seulement un formidable musicien au charisme certain ; c’est aussi un pédagogue original, reconnu et recherché qui enseigne la guitare manouche depuis des années par des techniques d’apprentissage orales et visuelles au sein d’associations œuvrant pour la promotion de la culture tsigane, animant aussi de nombreux stages et master classes.
Pour son nouveau quintette, Mandino renoue avec la formule instrumentale d’avant-guerre du quintette du Hot club de France de Django et Stéphane GRAPPELLI : une contrebasse (tenue par Gautier Laurent, jeune musicien déjà très en vue), deux guitares d’accompagnement (Soni, le frère de Mandino et Francko son jeune neveu assurent un poum tchak redoutable et exemplaire), une guitare solo (fin styliste au phrasé limpide, sensible et toujours mélodique, Mandino a le souci constant de la clarté et de la respiration ; ses chorus, toujours personnels, témoignent d’une maturité, d’un sens musical et d’une sérénité plutôt rares. Le répertoire se compose pour moitié de reprises (trois compositions de Django et deux standards), dans des interprétations superbes avec un souci constant de l’arrangement et de la mise en place et pour moitié de compositions de Mandino à la fraîcheur d’inspiration constante, qui prolongent et renouvellent brillamment le style : Davïdo, un très beau boléro dédié à son fils, Garsïk une valse enlevée, Pas encore une ballade au climat apaisé aux accents plus modernes où Mandino poétise finement et trois chansons en romanès. Initiative bienvenue car d’abord la langue est belle et les paroles reflètent les préoccupations, les sentiments et les aspirations de la communauté manouche.
C’est aussi le prolongement d’une tradition inaugurée à la fin des années 60 en Allemagne par Schnuckenack Reinhardt, violoniste à l’origine du renouveau du swing manouche, auteur avec Daumeniskel Triska de quelques très belles chansons régulièrement reprises : Letchto gurgo, Tu djial, Fuli tschaï… Et puis Soni est un chanteur plein de sentiment.
Entre swings endiablés et instrumentaux, ces chansons en romanès introduisent dans le répertoire une fraîcheur et une respiration bienvenues. Du swing manouche d’aujourd’hui interprété par un quintette haut de gamme ! On est sous le charme !
Francis Couvreux

Albums
     

Digo O Divès
 
Les nuits manouches - Edition 2005
 
Les nuits manouches - Edition 2006
 
Les nuits manouches - Edition 2008
     
 
 
  2006 © All Right Reserved Le Chant du Monde - Mentions Légales